Delcroix logways

Foutue météo, le départ de la Mini Transat est reporté !

Reporter le départ de la mini-transat ou envoyer 84 marins dans la « baston » !

Hier, en fin d’après-midi, Denis Hugues,  directeur de la course a pris une décision ; le départ de la mini transat 2013 ne sera pas envoyé le 13 octobre comme prévu. Les spécialistes sont clairs ; si la course est lancée dimanche, l’organisation envoie 84 solitaires au « casse-pipe ».

Il y a une grosse zone dépressionnaire sur l’atlantique nord; en partant aujourd’hui, les solitaires se retrouveraient lundi ou mardi, au passage du cap du Finistère, dans un vent venant du sud, sud-ouest atteignant les 30-35 nœuds, accompagné d’une grosse houle et des vagues de près de 5 mètres !

Capture d’écran 2013-10-11 à 11.59.07

Denis Hugues, directeur de course : « On a 84 navigateurs solitaires que l’on va envoyer sur l’eau. Il est hors de question de les envoyer dans des conditions météo qui ne seraient pas acceptable. On avait envisagé d’anticiper le départ, mais au vu de la préparation de certains, ce n’était pas raisonnable.»

Bertrand Nardin, Président de Douarnenez Courses : « On travaille à essayer de proposer un parcours de régate en baie de Douarnenez dimanche. L’idée est d’offrir une alternative aux partenaires et aux familles des coureurs qui avaient prévu d’être présents le jour du départ… »

Rien ne change pour ce weekend donc ; toutes les familles et partenaires sont attendus  pour accompagner leurs skippers jusqu’au bout… et ils ont en bien besoin car la pression monte !

Réactions de Gwénolé et d’Arthur :

Arthur : « Je comprends les responsabilités de Denis et des organisateurs et je respecte totalement leur décision. Je vais en profiter pour passer ces quelques jours supplémentaires avec ma famille et mes partenaires qui sont venus pour me soutenir … tout en guettant la météo ! »

 Gwénolé : « Il y a une grosse zone dépressionnaire sur l’atlantique Nord avec du vent fort et une forte mer. Le risque qu’il y ait beaucoup d’abandons car les Minis sont des bateaux fragiles au près dans ces conditions qui accentuent potentiellement le risque de démâtage, des bastaques qui cassent… Je suis déçu pour mes partenaires ! Mais du coup c’est l’occasion de passer plus de temps avec eux et de passer un bon moment sur l’eau dimanche ! »

Il va falloir patienter et guetter la bonne fenêtre météo ; Les coureurs pourraient attendre jusqu’à jeudi de la semaine prochaine avant de prendre le large pour rejoindre les canaries !

Plus d’informations sur le site officiel de la course : http://www.minitransat.fr/actualites/le-depart-de-la-mini-transat-reporte 

Publicités