Delcroix logways

La Mini-Transat… une aventure imprévisible qu’il faut aller chercher avec ses tripes !

Attendre la bonne fenêtre météo pendant quinze jours à Douarnenez a dû très certainement jouer sur le mental des skippers : il fallait rester concentré dans sa course, se rendre disponible et être prêt à partir, tout en sachant que la première étape pourrait être annulée pour des questions de sécurité.

Quand ils ont quitté le port mardi matin dernier et passé la ligne de départ, les 84 solitaires savaient qu’ils partaient dans la « baston », que pour certains, ils ne passeraient pas avant le gros coup de vent au cap Finisterre et qu’ils allaient « prendre cher » comme ils disaient si bien sur les pontons mardi matin dernier.

Alors oui, ils sont partis tendus… dans des conditions difficiles ; pas étonnant donc qu’ils furent 6 à abandonner dans les premières 24 heures.

Mardi, en fin d’après-midi, nous apprenons la triste nouvelle : Arthur a démâté. Nous ne connaissons pas à ce moment-là les dramatiques conditions dans lesquelles Arthur perd son mat. Nous agissons et organisons avec sa famille le sauvetage de son bateau ! Le lendemain matin, mercredi 30 novembre, nous apprenons que la direction de course impose un stop obligatoire à Sada en Espagne à l’ensemble de la flotte ! A cet instant, nous prenons rapidement la décision de partir à la rencontre de nos deux skippers pour les accueillir et les soutenir, en emmenant avec nous Malgosia, la compagne d’Arthur, choquée par son démâtage.

Nous arrivons à Sada à 19h30 le jeudi 31 au soir ! C’est à ce moment-là que nous apprenons que la course est annulée et que la majorité de la flotte se rendra à Gijon dans la nuit, pour se mettre à l’abri du coup de vent trop fort qui passerait quelques heures plus tard !

Quant à Gwénolé, il faisait partie de ceux qui étaient passés à temps ; il n’était plus qu’à quelques miles de Sada …

Dans la nuit d’hier, 3 heures après l’arrivée de Giancarlo Pedote peu de temps avant minuit, Gwénolé est entré dans le port de Sada, épuisé et content d’être à terre !

Gwénolé : « Cette étape, même si annulée a été vraiment dure ! Quand on a quitté la baie de Douarnenez, la mer était déchainée et le vent était très irrégulier avec des grosses pointes de vent qui couchaient le bateau dans le creux des vagues ! Les bateaux tapaient et il fallait garder suffisamment de toile pour avancer et être dans le match ! La première nuit, il a fait vraiment très froid ! J’étais tétanisé ; j’avais du mal à bouger mes mains et ma mâchoire ! J’ai dû rester à l’intérieur un moment pour me réchauffer et reprendre mes manœuvres à bord. Avec les 3 mètres de vagues qui venaient dans les deux sens, j’ai eu le mal de mer et cela n’a vraiment pas aidé ;-). J’avais beaucoup de difficultés à trouver une bonne configuration dans le bateau pour dormir ! Je ne me suis pas changé pendant 3 jours… et j’ai très peu dormi ! Nous en avons vraiment bavé et il se peut que les bateaux série un peu moins rapides aient pris encore « plus cher » que nous ! Avant même d’avoir vraiment commencé cette course, on est tous un peu « cramés » ! »

Les 5 skippers arrivés à Sada se serrent les coudes, même si c’est vraiment très dur à accepter pour Giancarlo Pedote qui remportait haut la main l’étape !

Ils attendent désormais que les 78 bateaux déportés à Gijon reviennent au port de Sada pour que le départ vers Lanzarote soit enfin donné. Quant à Arthur, il est actuellement sur le PSP CORMORAN, un bateau accompagnateur qui a suivi la majorité des minisites à Gijon.  Il devrait rejoindre le port de Sada dans les prochains jours !

L’organisation de la course fait du mieux qu’elle peut pour faire repartir la mini transat, sans que la vie des ministes soit en danger… et ce n’est pas chose facile. Cela pourrait durer une semaine avant que la course soit relancée !

+ d’infos sur : http://www.minitransat.fr/actualites/de-lurgence-dattendre

Une mini Transat… vous l’aurez compris, c’est une des courses en solitaire les plus dures qui existent… et elle va se chercher avec ses tripes !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s